bonjour, salut, comment ça va

  et si je commençais par vous dire bonjour avec un grand sourire ce serait bien

 un petit bonjour, un grand salut, un hello qui chante

 un mot gentil en se croisant dans la rue et c'est du soleil pour la journée

aujourdhui c'est la sainte Charlotte

Anne Marie Madeleine Françoise Thouret, en religion Soeur Charlotte de la Résurrection est née en 1715 à Mouy dans le diocèse de Beauvais. Lorsqu'éclate la Révolution française, en 1789, la communauté du Carmel de Compiègne compte 21 religieuses. 18 monteront sur l'échafaud.Bienheureuse Charlotte Conformément au décret du 13 février 1790 qui supprime les Ordres religieux contemplatifs, chaque carmélite est invitée à déclarer si son intention est de sortir de son monastère. Toutes affirment "vouloir vivre et mourir dans cette sainte maison." En 1792, la Mère prieure leur propose "un acte de consécration par lequel la communauté s'offrirait en holocauste pour que la paix divine, que le Fils de Dieu était venu apporter au monde, fut rendue à l'Eglise et à l'Etat." Le 14 septembre 1792, elles sont expulsées de leur couvent. Chaque jour, elles prononcent l'acte d'offrande. Le 23 juin 1794, au temps de la Grande Terreur, elles sont arrêtées. Jugées et condamnées à mort le 17 juillet, elles sont guillotinées le soir même, sur la place de Nation à Paris. Leurs corps furent enterrés au cimetière de Picpus dans une fosse commune, où ils se trouvent encore dans le jardin des religieuses.

"Il est certain que notre position actuelle porte des exceptions qu’un coeur droit peut avouer mais dont un cœur fidèle n’abuse pas."

on fête aussi

 bonne fête à toutes ses demoiselles
une pensée particulière pour Caroline, la petite soeur de Sylvain
 "la petite" de Jacques et Cathy
 bisous Caro de la part d'Yvonne et Gérard
 Le temps : ça a été pas trop de pluie ni d'orage
 tant mieux
les orages ça fait peur !!
 aujourdhui il ya des fleurs fanées a couper

j'ai fini le livre:la Fille de la pierre
 l'auteur est Bernard Simonay
 au XIX siècle , sur les rives du Cher ,le monde étonnant des carriers,les travailleurs de la pierre.
 Pierre Menetrier est à la fois vigneron et carrier
 sa réussite, son mariage heureux suscitent hostilité, et méfiance, au sein même de sa famille
 sa fille de dix ans Sylvine,aime l'accompagner dans l'environnement insolite des caves perrières
 un jour, une carrière s'écroule,tuant Pierre
 est-ce réellement un accident ? pour Sylvine,des doutes pèsent sur sa disparition
 mais qui serait prêt à l'écouter?
 commence pour la fillette une série d'épreuves que sa volonté et sa résistance lui permettront de surmonter
 devenue adulte, elle revient à Bourré pour éclaircir l'énigme de la mort de son père
 cette quête l'amènera à découvrir,sur les siens, des secrets qui la marqueront à jamais....
 le talent de romancier de Bernard Simonay sert à merveille ce roman à intrigues et secrets de famille
 j'ai aimé
 
 par contre plus question d'aller au jardin il pleut ,il mouille c'est la fête à la grenouille
bisous pluvieux de Bretagne 


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau