et si on était déjà lundi

je vais prendre un peu d'avance

 car demain il faudra que je me dépêche

 rendez vous à Guingamp chez "l'oeilliste" pour voir si je vois encore

 pour moi je pense que c'est moins bien que la dernière fois et pour Gérard mieux

 à voir  

 du moins si on voit

 ha ha

 à part ça

 

 S'IL VOUS PLOUAY

 

 c'était bien ?   pas trop chaud ?

Gerrans mate Fédrigo à Plouay

- Simon Gerrans ( Cervélo) - AFP - Alessandro Trovati -

Simon Gerrans ( Cervélo)

© AFP - Alessandro Trovati

L'Australien Simon Gerrans (Cervélo) a remporté le Grand Prix de Plouay, en battant au sprint ses compagnons d'échappée.

Le Français Pierrick Fédrigo (Bouygues Telecom), vainqueur en 2008 et très en forme en ce moment (victoire d'étape sur le Tour de France notamment), a pris la 2e place devant l'Allemand Paul Martens (Rabobank). L'Australien, ancien coureur de l'équipe AG2R, avait déjà forcé la décision dans le dernier des douze tours du circuit de 19,1 km.

"Après mes succès d'étape dans le Tour de France (en 2008 à Prato Nevoso) et dans le Tour d'Italie (en 2009), c'est sans aucun doute la plus belle victoire de ma carrière. C'est en tout cas ma plus grande victoire sur une course d'un jour", s'est exclamé Simon Gerrans qui signe ainsi une nouvelle victoire en Bretagne après le Tour du Finistère en 2005 et le Grand Prix de Plumelec-Morbihan en 2007.

 
Les Français placés

Comme souvent, le Grand Prix Ouest France a donné lieu à une course d'usure. Après une longue échappée composée des Français Laurent Lefèvre (Bouygues Telecom), Jérôme Pineau (Quick Step), des Espagnols Hector Gonzalez (Fuji) et Mate Mardones (Serrameni), l'épreuve morbihannaise s'est véritablement décantée dans la dernière heure. Sous l'impulsion, notamment, de l'équipe Lampre, désireuse de mettre sur orbite le champion du monde italien Alessandro Ballan, et de la formation vendéenne Bouygues Telecom, omniprésente ce dimanche.

Les efforts de Ballan ou des Français Voeckler et Gautier (Bouygues Telecom), pas plus que ceux fournis par Moinard (Cofidis) ou encore Le Mével (Française des Jeux), le premier Français du dernier Tour de France, n'ont cependant permis de faire la différence. A sept kilomètres de l'arrivée, Gerrans et ses compagnons -l'Allemand Paul Maertens (Rabobank), de
l'Irlandais Daniel Martin (Garmin) et des Français Arnaud Gérard (Française des Jeux) et Fédrigo (Bouygues Telecom)- parvenaient enfin à faire le break.

Dans un final à couper le souffle, l'Australien, le Français et l'Allemand résistaient au retour du peloton pour se disputer la victoire au sprint. Simon Gerrans faisait alors valoir assez aisément sa pointe de vitesse pour devancer de plusieurs longueurs Fédrigo, et gagner sa première course de l'année sur le sol français.

 

Ouest-France
Actualité Sports
dimanche 23 août 2009

Cyclisme : Pooley s'impose en solitaire à Plouay

Coupe du monde féminine, à Plouay, hier. Plouay a été le théâtre de la victoire d'Emma Pooley mais aussi du changement de leader de la Coupe du monde.

Personne avant la neuvième étape de la Coupe du monde, hier, à Plouay, n'aurait misé sur le dossard 34 d'Emma Pooley. On citait essentiellement les noms des deux leaders de la Coupe du Monde : Emma Johansson et Marianne Vos. Et pourtant, Emma Pooley n'est pas une inconnue. Elle a déjà remporté une étape de la Coupe du monde, cette année, à Montréal. Hier, la vice-championne olympique du contre-la-montre a de nouveau démontré toutes ses qualités de rouleuse.

En s'extirpant du peloton à plus de quarante kilomètres de l'arrivée, la Britannique ne pensait pas finir seule la course. Elle paraît même surprise de remporter cette neuvième étape mondiale. « La course était difficile mais l'équipe n'a pas arrêté d'attaquer. J'ai été très surprise de me retrouver seule devant. Mais j'ai eu ma chance alors je l'ai saisi. » Une chance qu'elle n'a pas gâchée en maintenant un écart suffisant (autour d'une minute en moyenne) avec les meilleures pour ne pas être rattrapée.

La Galloise, Nicole Cooke, a pourtant tenté de rattraper la jeune Britannique mais en vain. Derrière, les favorites, avec notamment Marianne Vos et Emma Johansson, s'employaient pour revenir à hauteur d'Emma Pooley mais elles lançaient leur effort trop tard. Emma Pooley allait s'imposer en solitaire sur les terres bretonnes. Des terres qu'elle connaît bien pour avoir remporté le Tour de Bretagne en 2008.

Membre de l'équipe leader de la Coupe du Monde, Emma Pooley a de nouveau démontré l'efficacité de l'équipe Cervelo en signant la quatrième victoire de l'équipe. « N'importe quelle fille de l'équipe aurait pu gagner aujourd'hui. Je suis dans une équipe très très forte : j'ai beaucoup de chance. J'ai beaucoup appris avec l'équipe : c'est pour cela que j'ai plus de succès. »

Outre la victoire, le classement de la Coupe du Monde était en jeu à Plouay. En effet, avant la course, seuls trois petits points séparaient Emma Johansson de sa dauphine Marianne Vos. Ensemble dans le groupe des poursuivantes, les deux jeunes femmes bataillaient dur sur la ligne d'arrivée. Avantage à la Néerlandaise. Elle empochait donc 50 points contre 35 pour sa rivale.

Changement donc, en tête du classement de la Coupe du monde. Même si Marianne Vos n'en faisait pas son principal objectif, elle s'estimait satisfaite de prendre la première place de la Coupe du monde. « Je ne suis que deuxième mais derrière Emma, je me dis que c'est un bon résultat. La Coupe du monde n'était pas mon but mais porter le maillot arc-en-ciel fait très plaisir. Maintenant, il ne reste plus qu'une étape, je vais donc essayer de la garder. »

Côté français, c'est Karine Gautard (Vienne Futuroscope), 25e, qui obtient la meilleure place après avoir animé la course à mi-parcours. Les Françaises n'auront pas réussi leur pari placer une fille de l'équipe de France dans les dix premières.

Emeline MARTINEAU.

Classement : 1. Emma Pooley (Cervelo Test Team) les 114,600 km en 3h 18' 39'' ; 2. M. Vos (DSB Bank Nederland Bloeit) à 2' 30'' ; 3. E. Johansson (Red Sun Cycling Team) mt ; 4. G. Verbeke (Lotto Belisol Ladies Team) mt ; 5. R. Corset (Australie) mt ; 6. N. Cooke (Grande-Bretagne) à 2' 33'' ; 7. M. Bras (Selle Italia Ghezzi) mt ; 8. R. Leleivyte (Safi Pasta Zara Titanedi) mt ; 9. D. Ziliute (Safi Pasta Zara Titanedi) mt ; 10. A. Bosman (Pays-Bas) mt ; 11. M. Melchers-Van Poppel (Team Flexpoint) mt ; 12. L. Henrion (Red Sun Cycling Team) mt ; 13. I. Van Den Broek (Pays-Bas) mt ; 14. I. Slappendel (Team Flexpoint) mt ; 15. L. Gunnewijk (Team Flexpoint) mt.

Ouest-France
 à demain

je donnerais les résultats des yeux

dès que possible

 mais il n'y a rien à gagner

 pas même une paire de lentilles

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. MADINE (site web) 24/08/2009

Salut mon amie, et salut à "Tad Coz"...je te remercie d'avoir pris autant de temps pour réfléchir sur ce commentaire. Merci pour la date du message, j'écris hélas souvent bien trop vite, dans des endroits ou des moments peu évidents, où je ne peux pas vraiment prendre le temps. On m'appelle l'homme pressé, vois-tu...Tu sais puisque tu me suis que j'ai perdu mes deux grands parents maternels, ainsi que mon ami de Papa, le tout ces six derniers mois, alors je suis heureux de savoir que Non, je n'ai pas tout perdu, qu'il me reste une mamie en Armor!!!!!! Alors plein de poutous chez vous, surtout si le temps se dégrade aujourd'hui, la Bretagne est une région délicieuse, mes deux filles ainées y vont chaques années avec leur maman, moi je l'ai fréquenté ado et jeune étudiant, et je souhaiterais y aller à nouveau, alors qui sait si ce jour là, je ne verrai pas le bout d eton chapeau de Bretonne:!!!!! Enorme bisous, ton comm me met du beaume au coeur pour partir déjà au travail jusqu'à ce soir

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau