lundi avec les croqueurs pour que la nuit porte conseil

 

Entamons semaine 4

nous voici le lundi 24 janvier

François de Sales

ouvrier dans le restaurant de Saint Pierre

(blague à deux balles)

veut qu'on le fête

alors bonne fête François

les croqueurs de mots ont faim

et veulent un texte

en l'occurrence c'est Lénaïg Broudig

http://leblogdelenaig.over-blog.com/

qui tien la barre du navire cette semaine

Lénaïg pour le défi 47 dit:

 « que la nuit porte conseil »

et moi je lui répond ceci :

Avec l'encre de la nuit .

Il lui faudra une nuit, voir plusieurs nuits,

pour prendre cette décision si importante .

Ses nuits de sommeil lui serviront de rupture ,

oui de rupture avec la maladie .

La nuit lui permettra de prendre la distance nécessaire avec les faits .

Dans le noir de la nuit ,de son navire à la dérive, elle jettera l'ancre.

Avec le noir de la nuit, elle écrira à l'encre noire ses derniers espoirs.

Elle déposera ses ressentis sur d'étranges pages.

Phénomène étrange , la nuit si noire éclairera ses songes!!!

Son esprit si fragile ,telle une brindille sur un nuage ,

prendra de la grandeur.

Il passera du stade spectateur à celui d'acteur .

Acteur d'un film où étrangement c'est avec les yeux fermés

qu'on y voit le mieux .

Son esprit lui transmettra des messages de sagesse,

de bon sens et de délicatesse .

Miracle ou magie, comment savoir pourquoi,

le navire de sa vie naviguera en toute confiance

dans un océan plus calme .

La flamme de sa vie qui se consumait reprendra vigueur.

Forte comme un chêne, elle détachera ses chaînes.

Elle va le jeter, lui dire de partir , accepter de se battre.

Elle va le vaincre ce cancer qui pourrit sa vie .

Il lui pourrit la vie, depuis que son médecin lui a dit :

il faudra passer par la chimiothérapie !!!

Mais là c'est fini ,la nuit lui a porter conseil.

Elle va se battre, elle va gagner !!!

Elle va à nouveau mordre à pleine dents dans la vie .

Ses nuits redeviendront passionnelles.

A nouveau elle écrira des poésies.

Elle redeviendra la femme au stylo bien encré ,

qu'elle aime tant être ...

Amtealty Bougnen

il me faut vous dire que ce texte ne parle en aucun cas de moi,

la vie m'épargne de ce côté là

mais j'ai pensé à certaines de mes amies ou de mes connaissances

qui souffrent de ce mal

j'en connais plusieurs qui ont un courage si grand

que j'ai voulu en parler

écrire pour elles c'est un peu les aider...

 

je m'en vais aller marcher avec les copines



prendre et respirer l'air pur de Bretagne

m'aérer les poumons

et en même temps les neurones

pour le plus grand plaisir de mon doc

non non il ne s'appelle pas martin le mien

 

allez à plus

bonne journée


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau