c'est jeudi et le jeudi SAIT.................

Jeudi

et je dis ce que je veux,

je dis tout

ou je dis que ce qu'il est bon d'entendre

allez je ne vais pas faire des vagues

il fait trop froid

et si la mer arrive à Squiffiec avec ses vagues

il va y avoir de l'eau par là

donc finalement je ne dis rien

je pense c'est tout!!!

 

je dis c'est « jeudi en poésie »

et là je dis

que j'ai pensé à Yvonne Francine Le Masson notre poétesse locale pour assurer ce jeudi

« le jeudi en poésie de la femme »

Pour le jeudi en poésie

de cette semaine

je voulais mettre à l'honneur

une poétesse de ma région

« une petite grandmère »

disparue maintenant

qui écrivait de si jolies choses

comme cette semaine

était celle de la femme

je l'ai choisie « elle » ma petite « grandmère »

elle n'était point ma grandmère

mais j'aime à l'appeler ainsi

 

Quoique

 

je n'ai pas inventé

le ciel de Saintonge

ni le jour qui rallonge

ni les roses de juin

je n'ai pas inventé

la rue de la presqu'île

ni le rire d'Odile

ni le bleu du matin

je n'ai pas inventé

ni ce bois de bouleaux

ni tous ces ronds dans l'eau

le nuage qui passe

je n'ai pas inventé

les parfums de la nuit

ni le marché aux fruits

ni le pas qui s'efface

je n'ai pas inventé le soleil sur la mer

ni les champs de blé vert

ni le jeu des reflets

je n'ai pas inventé ni la chanson du vent

ni les chagrins d'enfants

la Valse des regrets

je n'ai pas inventé la grâce de ma Mère

les yeux bleus de mon Père

ni les neiges d'antan

 

je n'ai pas inventé ni le premier je t'aime

ni le grand amour même

et pourtant

et pourtant...

 

Yvonne Francine Le Masson

 

ce poème est tiré du recueil

Kerflézour

publié aux éditions La Bruyère

de cette édition

il a été tiré 30 exemplaires

numérotés de 1 à 30

dépôt légal 2e trimestre 1996

 

 

je dis que le ciel est bien gris ce matin

il paraitrait qu'il y ai moins de vent

c'est déjà ça

à « Squiffker »

il y a deux écoles celle du ciel bleu et du froid

et celle du ciel gris

avec une température plus chaude

moi je suis de celle du ciel bleu froid......

aujourd'hui ce serait bien

si il y avait foule à Squiffiec

Gilles Servat vient donner un concert gratuit pour l'émission tous ensemble de Marc Emmanuel

L 'entrée est de 6 euros

et le concert débute à 20heures 30

la blanche hermine

J'ai rencontré ce matin
Devant la haie de mon champ
Une troupe de marins
D'ouvriers, de paysans
Où allez vous, camarades
Avec vos fusils chargés
Nous tendrons des embuscades
Viens rejoindre notre armée

La voilà, la blanche hermine !
Vivent la mouette et l'ajonc !
La voilà, la blanche hermine !
Vivent Fougères et Clissons !

Où allez vous, camarades
Avec vos fusils chargés
Nous tendrons des embuscades
Viens rejoindre notre armée
Ma mie dit que c'est folie
D'aller faire la guerre au Francs
Mais je dis que c'est folie
D'être enchaîné plus longtemps

La voilà, la blanche hermine !
Vivent la mouette et l'ajonc !
La voilà, la blanche hermine !
Vivent Fougères et Clissons !

Ma mie dit que c'est folie
D'aller faire la guerre au Francs
Mais je dis que c'est folie
D'être enchaîné plus longtemps
Elle aura bien de la peine
Pour élever les enfants
Elle aura bien de la peine
Car je m'en vais pour longtemps

La voilà, la blanche hermine !
Vivent la mouette et l'ajonc !
La voilà, la blanche hermine !
Vivent Fougères et Clissons !

Elle aura bien de la peine
Pour élever les enfants
Elle aura bien de la peine
Car je m'en vais pour longtemps
Je viendrai à la nuit noire
Tant que la guerre durera
Comme les femmes en noir
Triste et seule elle m'attendra

La voilà, la blanche hermine !
Vivent la mouette et l'ajonc !
La voilà, la blanche hermine !
Vivent Fougères et Clissons !

Je viendrai à la nuit noire
Tant que la guerre durera
Comme les femmes en noir
Triste et seule elle m'attendra
Et sans doute pense-t-elle
Que je suis en déraison
De la voir. mon coeur se serre
Là-bas devant la maison

La voilà, la blanche hermine !
Vivent la mouette et l'ajonc !
La voilà, la blanche hermine !
Vivent Fougères et Clissons !

Et sans doute pense-t-elle
Que je suis en déraison
De la voir mon cœur se serre
Là-bas devant la maison
Et si je meurs à la guerre
Pourra-t-elle me pardonner
D'avoir préféré ma terre
A l'amour qu'elle me donnait ?

La voilà, la blanche hermine !
Vivent la mouette et l'ajonc !
La voilà, la blanche hermine !
Vivent Fougères et Clissons !

Et si je meurs à la guerre
Pourra-t-elle me pardonner
D'avoir préféré ma terre
A l'amour qu'elle me donnait ?
J'ai rencontré ce matin
Devant la haie de mon champ
Une troupe de marins
D'ouvriers, de paysans

La voilà, la blanche hermine !
Vivent la mouette et l'ajonc !
La voilà, la blanche hermine !

Gilles Servat

toute la poésie de Gilles Servat,

farouche militant de la cause bretonne

et peintre délicat de sa patrie de cœur

 

Les textes ne sont pas diffusés intégralement, mais en courte citation, au sens de la loi 122-5 du CPI.

La Blanche Hermine est une chanson de Gilles Servat composée en 1970 dont le texte est l'affirmation revendiquée de l'identité bretonne. Elle est éponyme d'un album sorti en 1972, le succès commercial en fait un disque d'or. La chanson est rapidement devenue l'hymne officieux de la Bretagne, avec un idéal de liberté et de justice.

Techniquement, c’est un heptasyllabe[1] en laisse à rimes plates. Alternativement (le phrasé inclinant davantage à cette interprétation), elle peut être considérée comme un tétrakaïdécasyllabe (vers à quatorze syllabes) avec césure à l’hémistiche (c’est-à-dire que le phrasé se coupe naturellement à la moitié, ici à la septième syllabe) et rimes plates sur les hémistiches.

L'hermine est l'animal emblématique du Duché de Bretagne, alors souverain et indépendant, dont la devise, toujours présente dans la mémoire collective, est : « Kentoc'h mervel eget bezañ saotret », qui se traduit en français par l'expression « Plutôt la mort que la souillure ». Elle vient d'une légende selon laquelle une blanche hermine, poursuivie par des chasseurs, préféra se laisser prendre plutôt que souiller son pelage en traversant une rivière boueuse. La duchesse Anne de Bretagne (ou, selon d’autres sources[réf. nécessaire], Alain Barbetorte), témoin de la scène, aurait ordonné que l'on relâche l'animal.

Un certain passage de la chanson lui ayant été signalé comme misogyne à notre époque, Gilles Servat en interprètera aussi une version modifiée qu'il nommera Le partisan.

 

Au fait je ne me suis pas présenté

je suis Rosine

pas tout a fait rose

mais Rosine quand même

je viens d'arriver à la ferme

et en visiteuse avertie

c'est moi qui est pris le crayon aujourd'hui

il faut dire que Clément a du boulot

il surveille l'avancement des travaux

pour l'émission tous ensemble

sur le chantier de Marc Emmanuel.

 

Un petit mot pour Antoine

heureusement qu'il y a des petits comme toi

pour croire aux miracles

et grâce à toi ça arrive

vive Lyon

en effet ce sont eux les meilleurs

t'avais raison petit

Lyon vainqueur du Real: "Grandiose" pour la presse française

 

J'entends que l'on me souhaite ma fête

merci et bonne fête

à toutes les Rosine

bon assez radoté pour aujourd'hui

je vous laisse

 

bisous et à plus

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

1. jill bill 12/03/2010

Bonjour grandmère, pas trop dur le réveil après la fiesta ? Beau souvenir pour Squiffiec en tous cas ! Je suis allée faire un tour chez Bruno et j'ai vu un défi proposé par Lajemy, haïkus des quatre saisons, là non plus j'ai pas pu résister...
Voici :
Printemps

Printemps nouveau-né
En habit d'espérance
Nous te saluons !

Eté

Belle jeunesse
Couleurs vives d'un âge
Nous te chérissons !

Automne

Ciel d'étain triste
Effeuille le saule-pleureur
Chagrin d'automne !

Hiver

Bonnet blanc d'hiver
Hermine sur les tuiles
Court le mauvais temps !

A toi de juger s'il est digne de son site... N'ayant pas de blog je me livre à tes bons soins, je ne connais pas grand monde ici à par toi, ma p'tite bretonne ! Agréable vendredi jour du poisson "bientôt d'avril" !!! Big bisou de ta JB

2. jill bill 11/03/2010

Salut Rosine,ça ne trompe pas tu m'as l'air bien sympathique damoiselle... Personne ne te l'a souhaité encore alors moi je te dis bonne fête ma Roro et bonne soirée tous ensemble à Squiffiec signé JB

3. 11/03/2010

Bon concert et bonne soirée à vous.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau