et si c'était un dimanche de lecture!!!

Bonjour dimanche

aujourd'hui l'or est à l'honneur

pour le casse tête de Lajemy

 

  

L'or et Laure ou la poésie en or

 

Laure qui vient de tuer malencontreusement

sa poule aux œufs d'or,

s'inquiète pour son avenir.

Ornicar, son ami l'a aussi abandonnée!

Il ne lui reste que son ordi et son transistor .

Sur radio « bonne-or »

elle écoute Roberto Alagna ,

un des plus grands ténors

Dans son ordi ,elle cherche la page sur l'or.

Elle y trouvera peut être de l'or.

De l'or noir certainement pas!!!!

De l'or en barre non plus!

Mais l'histoire de « Boucle d'or » certainement .

Victor son mentor lui dit que si elle le veut ,

elle peut féminiser un métier

«  orpailleur » 

en devenant Laure pailleuse de chaises !

et tout ça à l'orée du bois!!

Ça améliorera son ordinaire!

Hector ! L'orgueilleux lui dit:

qu'il orthographie l'or dur ainsi

tandis que Nestor pense que l'ordure s'écrit plutôt comme ceci !!!

Qui a raison se demande Laure ?

Je n'en sais rien lui répond Igor ,

je sais juste qu'ici quand l'orage gronde ,

l'orge est gelé

et je sais aussi que l'orgelet fait souffrir!!

Voilà chers lecteurs mes trésors en or!!!

Oui ! Je vous ai dit assez de bêtises,

je descend de mon escalator.

Je vais rejoindre Aurore derrière le décor,

là où Théo dort!!!

Je sors du corridor,

je prends le castor.

Je le complimente car c'est notre sponsor

je l'installe devant le transistor

et je l'invite à présenter aux spectateurs

« les treize or » du treize heures

sur « radio bonne or »...

Amtealty Bougnen

prenez votre plume d'or

 

 

ensuite nous allons rencontrer

l'épouvaffreux de madame

« la jolie du Boislaid » .

Ce brave habite dans la forêt

« des arbres à mots de FF »

 

L'épouvaffreux

L'époux affreux,

de madame « La jolie du Boislaid »

s'en allait à la chasse.

A la chasse aux papillons.

Il portait sur la tête ,un chapeau melon.

Il était vêtu d'un pantalon marron

et d'un pull couleur potiron.

Il chantonnait,

  heureux de quitter la demeure moyenâgeuse

de madame la comtesse de « Boislaid ».

Chemin faisant, il rencontra des enfants,

des enfants méchants qui lui crièrent:

qui es tu donc, toi l'affreux?

 

Le pauvre répondit:

je suis l'époux de madame « La Jolie du Boislaid ».

Les enfants méchants se mirent à rire

  et déguerpir .

Passant devant le château ,

ils s'arrêtèrent pour chanter à la comtesse .

 

Nous avons vu l'époux affreux de madame.

Il est l'épouvantail de madame.

Il est l'épouvaffreux de madame la comtesse.

Eh! Jolie comtesse ton époux est affreux.

Il est laid.

Il ressemble à un potiron ton baron.

C'est l'épouvaffreux de madame « de Boilaid ».

Tu as bien mal choisi ton époux ,

ton épouvantail

ton époux affreux

ton épouvaffreux .

Ne lui donne  plus à boire du lait

à ton baron de « Boislaid ».

Donnes lui  à boire de l'eau de vie ,

ça le rendra  peut être joli .

 Mais ne le fait pas manger du pain .

Il redeviendra vilain...

Amtealty Bougnen

et voilà deux textes pour le prix d'un

tout cela car le ciel est gris

et qu'il faut bien passer le temps

bonne lecture et bon dimanche

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau