le lundi au soleil..........................

 

Le lundi au soleil

c'est une chose que j'espérais

mais voilà le ciel est gris

et si j'ai des larmes dans les yeux

c'est parce qu'il pleut dans mon jardin!

Pourtant j'aurai aimer semer

car on peut devenir riche

en semant dans son jardin:

la preuve:

En Gironde, un homme qui vient d'acheter un pavillon fait du jardinage quand il bute sur un sac.

Un sac qui contient 165 000 euros !

Selon le quotidien Sud Ouest, c'est en réglant un achat avec le fruit de sa découverte que la police a retrouvé la trace de l'argent, et fait le lien avec un meurtre non élucidé à la même adresse deux ans plus tôt.

Le trésor est sous scellé, mais si l'enquête n'aboutit pas, la loi prévoit que l'argent revienne au jardinier.

 

Mais si vous avez préféré vous amuser ce week-end

faites attention

certaines plaisanteries peuvent vous mener au poste de police:

Faux enlèvement:

l'enterrement de vie de garçon finit à la gendarmerie

Deux hommes ont été interpellés samedi matin à Guémar (Haut-Rhin) alors qu'ils célébraient de façon un peu particulière l'enterrement de vie de garçon d'un de leurs amis en simulant son enlèvement, a-t-on appris dimanche auprès des gendarmes.

 

Un gendarme

AFP/Archives

Samedi peu avant 09H00, les militaires sont alertés par un homme qui dit avoir aperçu deux hommes cagoulés pénétrer chez son jeune voisin. Le témoin affirme également avoir entendu des cris s'échapper du domicile.

Plusieurs patrouilles sont aussitôt dépêchées sur les lieux où les gendarmes découvrent les deux supposés kidnappeurs, dont l'un muni de ce qui semble être une arme de poing, en train de s'affairer autour du coffre d'une voiture.

Ils sont immédiatement interpellés et les militaires découvrent dans le coffre un jeune homme en slip, ligoté et bâillonné.

Les gendarmes comprennent alors que la victime est un futur marié et que ses amis, cagoulés et armés d'un pistolet factice, ont organisé un faux enlèvement pour pimenter son enterrement de vie de garçon.

L'affaire ne connaîtra pas de suite judiciaire mais les faux ravisseurs, âgés d'une vingtaine d'années, en ont tout de même été quittes pour une bonne leçon de morale à la gendarmerie.

 

Bon le temps presse

il me faut vous laisser

je vous mettrais le billet de Jill cet aprés midi

bonne journée

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. jill bill 14/06/2010

Ben là plus une minute à perdre... pelle et pioche et hop descente au jardin dès fois que les premiers proprios y ont caché un magot... Pour le fol enterrement de vie de graçon, l'idée était très culottée ! Allez bonne journée Squiffec, bisou de jill

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau