moréo ou roméo

Aujourd'hui c'est la saint « Moréo »

qui mangeait des « viarolis »

avec la petite Caro dans la maison d'en face

vous n'y comprenez rien

c'est pas grave je vous explique

aujourd'hui c'est la saint Roméo

j'étais un chien bobtail tout gentil

j'habitais chez les futurs grand parents

d'Antoine et Thomas

c'est à dire chez les Boulard

dans cette maison il y avait la petite Caro

qui était toute petiote

et qui comme les enfants de son âge

mettait les mots à l'envers

c'est pourquoi je devenais « Moréo » qui mangeait des « variolis »

voilà tout est dit

bonne fête aux Roméo et autres « Moréo »

hier nous n'avons pas parler de Modeste

et pourtant c'était sa fête aussi à Modeste

alors bonne fête à tous les Modeste

et à tous les « modestes » 

y en a t'il encore des gens qui s'appelle Modeste.

 

nous n'allons pas parler du temps

il est trop déprimant

pluie et encore pluie

ciel gris de plus en plus gris

heureusement

il y a du soleil dans nos cœurs

sinon ce serait une « cata »

 

nous sommes jeudi

alors il y a les jeudis en poésie

Grandmère a dit: mets

la poésie de Thomas: le chat abandonné

de Paul Degray

 


Je suis le chat de ton quartier.

On me dit abandonné.

Ne cherche pas à m'attraper

Car mes griffes sont acérées.


Je me promène sur les toits,

Qu'il fasse nuit,qu'il fasse froid.

Je n'ai pas peur de tomber

Car la lune sait me guider.


Pour manger au restaurant

Je n'ai pas besoin d'argent.

Je me sers dans les poubelles

Et ne fais jamais d'vaisselle.


Je suis le chat de ton quartier.

On me dit abandonné.

Ça ne me fait pas pleurer

Car mon nom est Liberté


Paul Degray

 

cette fois c'est Thomas qui m'a transmis cette poésie

que je veux  partager avec vous

pour les jeudis en poésie

de la communauté des croqueurs de mots de Brunô

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau