samedi et sa poésibologie

 

Poésiblogologie

 

Samedi, premier jour de weekend ,

mais aussi presque fin de vacances.

Il est aussi, peut être, début d'une semaine de travail

tout dépend de chaque individu .

Pour moi samedi, sera jour de « poésiblogologie ».

En effet je viens d'avoir:

mon diplôme de « docteur en poésie »  .

Et pour parfaire mes connaissances,

je vais exercer un peu mon métier,

du moins je vais essayer.

Pour être « docteur en poésie »

il faut tout d'abord savoir ce qu'est un poème.

Bof ! Ça je crois que je le sais !!!

Je sais aussi que pour faire un poème il faut …

Une dose d'inspiration,

quelques rimes ,

un paquet de réfléchi,

des mots par millier,

tristes ou gais.

C'est moi qui choisit.

Une cuillerée d'amour,

un bon kilo de soin.

Ensuite il faut mélanger le tout.

Mais attention !!!

Il ne faut pas oublier le titre.

Et surtout il me faut un crayon et une feuille.

Une feuille !!!

Où vais-je trouver une feuille?

Allons au jardin,

cherchons la feuille.

Oh ! La jolie feuille de salade.

Ah! Non !!! A dit Nestor l'escargot.

« Vitafeuille » mais ne prends pas la mienne.

Moi j'ai besoin de celle ci,

pour me protéger de la pluie.

Et puis avec une feuille de salade,

tu vas nous faire une sacrée salade.

Tous tes mots vont se mélanger,

tes idées aussi seront secouées,

quand tes feuilles tu vas essorer.

Et un poème secoué,

c'est trop dur à assumer.

Regarde un peu : tu voulais dire:

«  je vous aime mes petits amis

et voilà ce qui arrive sur ta feuille

mamie vomit assise, je pue !!! »

Va voir plus loin.

Peut être trouveras-tu une feuille de chêne,

avec laquelle tu feras une chaîne de mots,

qui s'assembleront à merveille.

« Vitafeuille » te dira FF.

Cherche « l'arbre à mots ».

Là tu trouveras une feuille.

Une feuille qui vit.

Une feuille à poème.

Écris le ton poème.

Maintenant que je l'ai écrit,

je dois le signer.

Il faut aussi mettre ma patte en empreintes

sur le bas de la page.

Car quand je serais morte,

{j'ai pas le choix, il faut que je sois morte pour devenir connue}

donc quand je serais morte,

et reconnue comme grande poétesse,

il faut que mes lecteurs,

sache que c'est moi l'auteur ,

de ces mots qui doivent devenir

un remède à leurs maux.

Et là je pourrais dire:

{ du ciel ,on peut tout dire}

que mon diplôme de « docteur en poésie »

n'était pas usurpé

et que ce poème était une excellente « poésiblogologie »...

Amtealty Bougnen

 d'une pierre deux coups

"poésiblogologie" et "vitafeuille" pour l'arbre à mots de ff

 

bon samedi les amis

avec un joli anagramme

" abdominales miss "

 



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau