samedi que vendredi gratte

Bonjour

hier j'ai pas eu le temps de vous mettre un message

et pour cause

hier j'ai gratté et encore gratté

mais je rien gagné

enfin quand je dis rien

c'est pas tout à fait vrai

j'ai gagné le droit d'aller chez le médecin

j'ai gagné

un nouveau traitement antibios

quelques jours de cortisone

et tout ça pour un petit insecte vert

qui s'est posé sur mon bras et qui m'a piqué

et ouiiiiiii

j'ai donc gagné une fois de plus

une super allergie

pas trop rassurant à cause de l'érysipèle

voili voilou

au jeu de grattage

j'ai aussi gagné

la somme que normalement

j'aurais dépensé

puisque pas été chercher des tickets...........

 

DONC HIER JE FUS CHANCEUSE !!!!

 

et pour vous ça donne quoi le vendredi 13

rien

ce n'est pas grave

car nous sommes déjà arrivé au

samedi 14

et c'est

« le samedi en musique » chez Arlette

j'ai choisi le vent de Brassens

Le vent


Par Georges Brassens

Si, par hasard
Sur l'Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent fripon
Prudenc', prends garde à ton jupon
Si, par hasard
Sur l'Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent maraud
Prudent, prends garde à ton chapeau

Les jean-foutre et les gens probes
Médis'nt du vent furibond
Qui rebrouss' les bois, détrouss' les toits, retrouss' les robes
Des jean-foutre et des gens probes
Le vent, je vous en réponds
S'en soucie, et c'est justic', comm' de colin-tampon

Si, par hasard
Sur l'Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent fripon
Prudenc', prends garde à ton jupon
Si, par hasard
Sur l'Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent maraud
Prudent, prends garde à ton chapeau

Bien sûr, si l'on ne se fonde
Que sur ce qui saute aux yeux
Le vent semble une brut' raffolant de nuire à tout l'monde
Mais une attention profonde
Prouv' que c'est chez les fâcheux
Qu'il préfèr' choisir les victimes de ses petits jeux

Si, par hasard
Sur l'Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent fripon
Prudenc', prends garde à ton jupon
Si, par hasard
Sur l'Pont des Arts
Tu croises le vent, le vent maraud
Prudent, prends garde à ton chapeau

La petite anecdote qui va avec cette chanson:

Georges Brassens a vécu quelques temps à Lézardrieux (Côtes d'Armor),

dans une maison achetée sur le Trieux

(fleuve traversant plusieurs villes dont Lézardrieux, Guingamp, Pontrieux, Pleubian, un fleuve qui est le trait d'union entre le Trégor et le Goëlo).

Un habitant de Lézardrieux avait commenté l'arrivée de Georges Brassens en ces termes :

 "Il est sympa Brassens,

il est à peine arrivé qu'il pense déjà à nous".

Dans cette chanson "Le vent", 

il avait entendu : "Si par hasard, sur l'pont d'Lézard..." ,

alors que Brassens chantait :

"Si par hasard sur l'pont des Arts"...

et si je vous dis que moi aussi

quand je la fredonne

ça me plait bien de dire

sur le pont de « Lézard »

 en pensant à Brassens sur le pont de Lézardrieux

 

 

Bon samedi en musique

bisous à tous et à toutes


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. jill bill 14/08/2010

Hello Amtealty... Tu joues de malchance même un vendredi 13....Mazette bonjour le grattage ! Ouf les médocs sont là pour soulager... Moi qui pensais te retrouver en pleine forme, c'est loupé pour maintenant ! Allez regarde ta TV, t'inquiète de rien, je te dis à plus tard... Bisous bisous de jill qui souffle sur ta vilaine piqûre...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau