histoire de guillotine

 

Histoire de guillotine

La Louison, le rasoir national, la Veuve

Le Bois de la Justice, la cravate à Capet

La Mirabelle, l'Abbaye de Monte-à-Regret

Le vasistas, la lucarne jadis cruelle épreuve

Cette chose à faire perdre la tête

Entre au musée d'Orsay... La Sanglante

Avis aux amateurs d'épouvante

Partout toujours en quête...

« Tout condamné à mort

Aura la tête tranchée, nouveau sort ! »

1792 un sombre matin

Y goûta en premier

Nicolas Jacques Pelletier

Voleur de grand chemin

1977 ultime fois

Y goûta blafard en dernier

Hamida Djandoubi pour avoir torturé

Une femme qu'il assassina !

Jadis on décapitait à l'épée, à la cognée

Le noble triste privilège de bourgeois

On pendait le voleur au mât

On brûlait l'hérétique au bûcher

On attachait à la roue

Le bandit de grand chemin

On écartelait le régicide mutin

On ébouillantait le faux-monnayeur voyou...

Le docteur Guillotin et sa guillotine

Offrait une méthode plus humaine

La mort proprement rapide après les chaînes

Pour faire court « nettement » plus Digne

Juste un frais courant d'air

Sur la nuque du condamné

Qui payait de sa tête son péché

Et passait de vie à trépas sans misère...

Les autres inventions diaboliques

Aimaient voir la lente agonie pathétique

Sur la place publique

D'un corps livré au martyre

Plaisir d'entendre gémir

Spectacle populaire au théâtre du bourreau

En cagoule et vêtu de noir comme la dame à la faux

Chaise électrique, injection de penthotal

Subsiste encore la peine capitale...

Amtealty tu perds la tête ou quoi

NON n'y touche pas !!!

Ah c'est malin

Que va-t-on faire de celle du mannequin ?

 

Jill BILL

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. quality replica watches (site web) 08/02/2012

Thank you very much for posting and sharing this great article.

Ajouter un commentaire