canaille2,3,4,5

Mange une feuille de chou!!

Le petit lapin s'assit dans l'herbe, remua ses longues oreilles et se mit à réfléchir.

Au bout d'un moment , il demanda:

-Est-ce que tu sais sauter?

-Oh ! Oui dit Canaille je saute même très bien!

- Je suis très forte en saut.

-Eh bien ! Alors c'est simple, dit le petit lapin.

Si tu sais sauter , c'est que tu es une petite lapinette, toi aussi, voilà tout.

- Viens je vais te conduire à ma maison.

Et ils se mirent en route.

Après avoir traversé un fossé , le petit lapin demanda à Canaille.

-Comment se fait- il que tu aies les oreilles si courtes?

- Oh! Tu m'ennuies avec tes questions, répondit en bougonnant,Canaille.

-Regardes, si j'ai les oreilles coutres ,j'ai la queue longue. Tu m'agaces à la fin .

-Bon, bon, ne te fâche pas, dit le lapereau.

Nous sommes presque arrivés.

Le petit lapin emmena Canaille dans le jardin potager où vivait sa famille.

-Maman, cria t-il, en entrant dans le terrier, j'ai trouvé un autre bébé lapin dans le bois.

-Très bien, dit la maman lapine, donne- lui à manger et allez vous coucher. Il est déjà tard.....

Le petit lapin prit une feuille de chou et la tendit à Canaille.

-Tiens prends !

- C'est pour quoi faire? Demanda Canaille.

-Pour la manger, parbleu ! Répondit le petit lapin.

Canaille prit la feuille de chou et se mit à pleurer.

Elle n'aimait pas ça, elle, le chou !!

Canaille est un écureuil!!

Canaille pleurait.

-Je ne sais pas manger cette feuille de chou, je suis trop petite!

-Quoi, trop petite, trop petite ,se moqua le petit lapin. Moi aussi je suis petit et pourtant, regarde....

Il prit la feuille et la grignota en un instant. Il n'en laissa qu'un tout petit morceau avec lequel Canaille s'essuya les yeux.

Maman lapine, qui les regardait depuis un moment , secoua la tête.

-Oh ! Non dit- elle ,tu n'es pas un petit lapin , ni une petite lapinette. Elle appela ses voisins.

-Venez,disait -elle, venez tous voir la drôle de petite bête que mon fils a trouvée dans le bois.

Tous les lapins du voisinage, réunis autour de Canaille, l'examinèrent, puis discutèrent gravement sans pouvoir se mettre d'accord sur cet étrange animal.

A ce moment, sortant de dessous un noisetier , s'approcha clopin-clopant un vieux lapin boiteux.

-Écartez -vous, ordonna-t-il, et laissez-moi voir!

Après avoir longuement observé Canaille:

-Dis moi un peu,sais tu grimper aux arbres?

Lui demanda -t-il.

-Bien sûr,que je sais,répondit Canaille.

-Eh bien ! Dans ce cas, viens avec moi. Je vais te reconduire chez toi,je sais qui tu es.

-Tu es un petit écureuil. Regardez, vous autres: de petites oreilles et une longue queue touffue, c'est clair, c'est un écureuil.

-Il a raison ! Il a raison! Crièrent tous les lapins en chœur.

-Comment n'avons nous pas deviné plus tôt!

Et le vieux lapin clopinant emmena Canaille.

Ils traversèrent un pré, entrèrent dans le bois et s'approchèrent d'un vieux tronc. Là, dans le creux, vivait un écureuil.

C'est un hérisson

L e lapin boiteux s'arrêta au pied d'un vieux tronc, s'assit sur ses pattes de derrière et avec celles de devant tambourina sur l'écorce.

-Qui est là ?cria d'en haut l' écureuil.

-Moi le lapin boiteux, je t'amène un bébé écureuil.

Qu'il grimpe tout seul ,répondit l'écureuil. Je n'ai pas le temps , je prépare mes provisions pour l'hiver.

Non sans peine, Canaille grimpa le long du tronc.

Quand enfin, elle fut arrivée au bout, elle se glissa dans le creux. L'écureuil lui donna une pomme de pin .

-Tiens ,lui dit- il, mange !

Canaille se sentit offensée.

-Mange toi- même grogna t-elle et elle jeta la pomme de pin dehors.

-Comment ! S'écria l'écureuil, comment oses tu jeter une pomme de pin ! Attends un peu, je vais te corriger, tu vas voir !

Et il leva une patte,mais aussitôt il s'arrêta, regarda Canaille et lui dit:

- Mais … Tu n'es pas un écureuil!

Je ne sais pas répondit Canaille ,mais j'ai faim!

-Qu'est ce que tu veux manger, alors, demanda l'écureuil?

-Aimes tu les champignons secs?

-Non, répondit Canaille. Je veux une souris.

-Tu n'es qu'une petite sotte, dit l'écureuil en colère. Tu aurais pu me le dire plus tôt et j'aurais compris que tu es un petit hérisson.

-Allez, dépêche toi ,je vais te conduire chez toi.

L'écureuil descendit de son arbre et conduisit Canaille chez maman hérisson.

-Tenez lui dit il, je vous ramène votre bébé hérisson,

on l'a trouvé dans le bois.

-Qu'il aille avec ses frères, répondit maman hérisson , il mangera une souris pour son diner et ira se coucher il est déjà tard !

 

La petite chatte Canaille retrouve ses petits amis

ALBIN, THAÏS ET EVANS

La petite chatte dévora la souris, puis se coucha avec les petits hérissons. Mais à peine s'était elle pelotonnée contre eux qu'elle bondit hors de leur coin.

Aie, aie, cria -t-elle, c'est impossible,ils me piquent le dos !

Maman hérisson, qui s'était réveillée, sortit du nid et lui dit:

-Arrête de te plaindre,que veux-tu que je fasse de toi?

-Si tu n'es ni un petit lapin, ni un écureuil,ni un hérisson.... Qui peux tu bien être?

- Mais je ne sais pas,dit elle, je sais juste que je suis Canaille.

Maman hérisson bâilla et retourna dans son nid. La petite Canaille se réfugia sous un arbre où elle passa le reste de sa nuit à miauler plaintivement.

Au matin quand le soleil se montra au sommet de l'arbre, le corbeau se réveilla. Il aperçut la petite Canaille et croassa:

-Crôa, crôa,je sais qui tu es moi!

-Eh bien dis le moi ! Demanda Canaille.

-Tu n'es qu'une petite chatte, tout simplement.

-Tu crois vraiment? Insista la petite canaille

-Non mais... quelle insolence!

-Tu imagines peut être que je n'ai jamais vu de chaton avant toi!

-Corbeau, demanda maman hérisson,sortant de son nid, tu sais peut être où elle habite?

- Évidemment ,je le sais!

-Alors reconduis-la chez elle !

-Crôa,crôa,croassa le corbeau,suis-moi petit chaton.

Et il s'envola tandis que Canaille le suivait en courant.

Ils sortirent du bois et s'engagèrent sur une route.

Et tout à coup Canaille aperçut sa maison.

De joie elle redressa sa queue toute droite et y courut de la vitesse de ses petites pattes.

Et en arrivant ,elle déclara, encore toute essoufflée de sa course:

Promis Evans , Albin et Thaïs, jamais, jamais plus je n'irais seule dans le bois.

Signée: Canaille,

la petite chatte bretonne toulonnaise

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. amtealty 14/03/2010

"tout conte fait" c'est mieux quand ça fini bien ce genre d'histoire
je n'aurais pas voulu la retrouver dans la rubrique "chatte écrasée" cette petite Canaille
quand à mes petits c'est tant mieux si tu trouves une ressemblance
ils sont plus du côté de tad coz que du mien c'est comme mes filles se sont des "jourden" mais ce n'est pas grave car je suis fière d'être une "jourden" cela fait si longtemps maintenant!!! finalement ici en france nous les filles ont est plus longtemps avec le nom de notre mari qu'avec le nom de notre papa du moins si tout va bien!!!
bisous de grandmère Yvonne Simon Jourden

2. jill bill 13/03/2010

Tout est bien qui finit bien tout "conte fait"... Corbeau plus malin que celui de La Fontaine, à la mine réjouie de tes petits gars (qui te ressemblent bon sang) ils vivent heureux avec Canaille depuis son aventure fa-bu-leu-se ! Bon dimanche amtealty ton p'tit coucou au bois joli, le tien signé JB

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau