le ménez bré

Défi n°17d'Arlette  

Que vous inspire la montagne  

Dites moi ce que vous y voyez et pourquoi vous l'aimer...

  je vais vous parler de ma montagne

ma petite montagne à moi :


le Ménez Bré

Le Menez Bré est une colline des Côtes d'Armor,  vestige de la chaîne des Monts d'Arrée,  culminant à 302 m et coiffée de la petite chapelle Saint-Hervé …

Proche de Bégard, il est entouré par trois communes : Pédernec, Tréglamus et Louargat. 


Chemin de randonnées Menez Bré 

La montagne des sortilèges.

Le Ménez Bré, domine la région.

Le vent souffle souvent en rafale sur ces sommets de l’Armorique,

tourmentant sans cesse cette haute terre de Bretagne.

Il est un haut lieu de légendes :


Une légende 

très ancienne dit que jadis, un des derniers Druides, surnommé Gwenc’hlan vivait en ermite sur un versant du Ménez Bré.

Il avait le don de parler aux animaux, il était doué de pouvoirs surnaturels, prophète et astrologue. Les gens qui le côtoyaient disaient qu’il émanait de lui une lumière étrange.

La légende dit aussi que Gwenc’hlan aurait entassé au manoir de Rûn-ar-Goff d’immenses richesses. Et qu’avant de mourir, l’ermite fit remplir douze chariots de tonnes d’or, d’argent et de pierres précieuses. Il banda les yeux des conducteurs de chariot et leur fit faire plusieurs fois le tour de sa colline. D'un coup, les attelages s’arrêtèrent brusquement. Lorsqu’ils enlevèrent leur bandeau, les conducteurs ne virent plus Gwenc’hlan ni le trésor. Ils avaient disparu comme ensevelis dans la colline sacrée.



Le Menez Bré

La foudre des Dieux y est souvent présente et les nuages passent et repassent inlassablement, allongeant leurs ombres noires sur le champ de repos du cimetière de Gurunhuel : le calvaire déchire alors le ciel de ses fûts écotés où les crucifiés attendent la mort dans d’atroces douleurs…

 

MANUSCRIT DE PENGUERN

GROAH AES

1. Arri groac'h Aes en hon bro,
Kessomp meïn bras war en hincho ;
Kessomp meïn bras ha meïn bihan
War en hent bras en kreïs al lan.

2. Nag an den kos a levere
En he goaze war vene Bre :

3. - Woël a ve kernes ha bossen,
Wit groac'h Aes en hon c'hichen ;
Woël a ve bresel ha maro
Wit groac'h Ails en hon c'hevro.

4. Man groac'h Aes en pen a Ian,
Honnes na deu ket ec'hunan :
Truantourien a zo gant-hi
Da lakat 'n noas leuren ho ti,

5. - Kessomp meïn bras ha meïn bihan
War en hent bras en kreïs al lan.

6. - Kiri houarn a zo ganti
ha kesek gwen war he c'hiri ;

.................................

7. Hag er gernes gwen vel an erc'h
War gei"n eun eïes deu warlec'h.

8. - Kessomp meïn bras ha meïn bihan
War en hent bras en kreïs al lan.

9. - Er brezel gwal, er brezel ter ,
A deu warle(r)c'h gant an erer ,
Gant er blei"di, gant er brini,
so klasq kat kik tud da dibi.

10. - Kessomp meïn bras ha meïn bihan
War en hent bras en kreïs al lan.

11. - Ar vossen du, ar vossen wen,
A deu warle(r)c'h en eur c'har pren,
En eur c'har pren, n'hen wuic'hourat
An Ancou treut hen chareat.

12.- Kessomp meïn bras ha meïn bihan
War en hent bras en kreïs al lan.

13. - Warle(r)c'h hounes na velan ken
Na velan den war er blenen.
Na velan ken mert ar gaen bras
O kreiskin war an douar noas,

14. - Arri groac'h Aes en han bro
kessomp mei'n bras war an hincho.

TRANSCRIPTION KLT

GWRAC'H AHEZ

1. Erru Gwrac'h Ahez en hon bro.
Kasomp mein bras war an henchoù!
Kasomp mein bras ha mein bihan
War an hent bras e-kreiz al lann!

2. Nag an den kos a lavare
En e goagez war Venez Bre:

3. - Gwell a ve kernes ha bosenn
Vit Gwrac'h Ahez en hon kichen.
Gwell a ve brezel ha marv
Vit Gwrac'h Ahes en hon c'hevreoù.

4. Ma Gwrac'h Ahes en penn a lann.
Honnezh na zeu ket hec'h unan:
Truantourien a zo ganti
Da lakaat 'n noas leurenn ho ti.

5. - Kasomp mein bras ha mein bihan
War an hent bras e-kreiz al lann!

6. - Kirri houarn a zo ganti
Ha kezek gwenn war he c'hirri.

..............................

7. Hag ar gernes gwenn vel an erc'h
War gein un heizez zeu war-lerc'h.

8. - Kasomp mein bras ha mein bihan
War an hent bras e-kreiz al lann!

9. - Ar brezel gwall, ar brezel taer
A zeu war lerc'h gand an erer.
Gant ar bleizi, gant ar brini
Zo 'klask kaout kig dud da zebriñ.

10. - Kasomp mein bras ha mein bihan
War an hent bras e-kreiz al lann!

11. - Ar vosenn du, ar vosenn wenn
A zeu war-lerc'h en ur c'harr prenn,
En ur c'harr prenn a c'hwigourat.
An Ankoù treut hen charreat.

12. - Kasomp mein bras ha mein bihan
War an hent bras e-kreiz al lann!

13.- War-lerc'h honnezh, na welan ken.
Na welan den war ar blaenenn.
Na welan ken 'med ar gwenn bras
O kreskiñ war an douar noazh..."

14. - Erru Gwrac'h Ahez en hon bro.
Kasomp mein bras war an henchoù!

TRADUCTION

LA VIEILLE AHES

1. C'est la vieille Ahès qui s'en vient!
Il faut lui barrer le chemin!
Des pierres, petites et grandes!
Barrons le chemin de la lande!

2. C'est ce que le vieillard disait,
Assis en haut du Menez-Bré:

3. - Bien mieux vaudraient peste et disette
Que la vieille Ahès qui nous guette.
Et bien mieux vaudraient guerre et mort
Pourvu qu'Ahès restât dehors.

4. Ahès est au bout de l'ajonc
Mais n'est pas seule. Voyez donc!
Un essaim de truands la suit
Qui viennent piller vos logis.

5. Des pierres, petites et grandes!
Barrons le chemin de la lande!

6. Des chariots de fer à présent
Que traînent de grands chevaux blancs;

.....................................

7. Et la disette au teint de neige
Montant un cerf suit le cortège

8. - Des pierres, petites et grandes!
Barrons le chemin de la lande!

9. - Et je vois la guerre âpre et folle
Avec l'aigle qui la survole.
Les loups, les corbeaux se démènent
Se disputant la chair humaine;

10. - Des pierres, petites et grandes!
Barrons le chemin de la lande!

11. - Puis peste noire et peste blanche
Attelées à un char de planches
Qui grince, où j'aperçois, juché,
L'Ankou décharné, son cocher.

12. - Des pierres, petites et grandes!
Barrons le chemin de la lande!

13. - Je ne vois plus rien qui le suive,
Ni, sur la plaine, âme qui vive.
Plus rien qu'une blanche étendue
Qui gagne sur la terre nue...

14. - C'est la vieille Ahès qui s'en vient!
Il faut lui barrer le chemin!

Traduction: Ch. Souchon (c) 2009


Le Menez Bré.

C'est ma montagne .

Elle est petite ma montagne,

mais qu'elle est belle,

ma montagne de Bretagne.

Comment peut on imaginer

vivre loin d'elle?

Le Menez Bré c'est aussi le café,

qu'au pied de ma petite montagne

certains prennent plaisir à torréfier.

Le Ménez Bré

c'est la chapelle saint Hervé

et sa légende :
"Sant Hervé, diwar Méné-Bré
A Lêrar c'hézek noz hadé".
(Saint-Hervé, du haut du Menez Bré, vole les chevaux
nuit et jour). 
Le Menez Bré : 

un "bol d'air" dans une nature préservée.

Amtealty Bougnen

   


4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site