elles courent, elles courent

elles courent, elles courent

elles courent, elles courent

 

il y a celles qui marathonent

dès les premiers dimanches d'automne

elles s'entraînent même au bois de Boulogne

elles sont branchées et elles s 'époumonent

elles sont les reines de la transpiration

il y a aussi les fanatiques du pédalier

les voilà sur leurs vélos, faites attention

il y a

celles qui n'ont pas un gramme de trop

elles ont le muscle ferme à fleur de peau

elles sont toujours en forme pour le boulot

elles sont des nanas super dynamiques

elles ont des mecs super chics

vous connaissez

des aérobiquettes

celles qui friment avec leur grandes chaussettes

mariés à des aérobicons

qui sautent comme des couillons

le dimanche matin dans leur salon

il y a aussi certainement

celles qui mangent au déjeuner

carottes râpées,jambon-purée

et au dîner,

jambon-purée, carottes râpées

jamais de tabac

tout pour elles est parfait

à part leur face de carême à temps complet

et puis il y a moi

qui marche avant midi

mais à petit pas

souvent sous la pluie

qui prend un thé

et les gâteaux qui vont avec

qui aime plutôt le pâté

et les bonbecs

 et le chocolat aux noisettes

qui parfois reste au lit jusqu'à midi

et à l'ordi jusqu'à minuit

qui aime la vie

mais qui ne veut pas l'empoisonner

avec des contraintes à la noix

je ne veux pas mourir en bonne santé

je veux juste profiter de la vie

et de ses bons côtés

salut les filles

je trinque à l'eau gazeuse à votre bonne santé

 

Amtéalty Bougnen


j'avais déjà écrit ce poème depuis un petit bout de temps

en pensant à mes filles qui s'entraînent pour des 10 ou 15km


je vous le donne à nouveau à lire

pour le casse tête de la semaine chez

"Lajemy"

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau