ludo:le fou bricolo


Ludo :le fou bricolo

 

Une boite à outils ,

suffit pour faire son bonheur,

à notre Ludo le bricoleur.

Avec un truc , un machin

il fait un bidule ,

qu'il offre à ses copains .

Du matin au soir,du soir au matin ,

on l'entend sifflé son refrain:

«  Si j'avais un marteau
Je cognerais le jour
Je cognerais la nuit
J'y mettrais tout mon cœur
Je bâtirais une ferme
Une grange et une barrière
Et j'y mettrais mon père
Ma mère, mes frères et mes sœurs » 

Le directeur a offert au brave Ludo

un marteau, le plus joli des marteaux.

Il cogne le jour, il cogne le soir.

Il tape sur les murs, il tape sur ses doigts .

Il y met tout son cœur .

Mais il ne sera jamais un grand bricoleur.

Il ne bâtira jamais une ferme,

ni même la barrière .

Il voudrait bien faire le mur,

mais les gardiens le surveille,

faudrait pas qu'il s'en aille.

Demain Ludo ira à l'atelier,

il fabriquera des cageots.

Ses compagnons y mettront les primeurs .

Il tapera encore sur ses doigts

mais se prendra pour le roi.

Il n'a pas l'électricité dans toute les pièces,

le brave Ludo, c'est pas sa faute,

il est né , pas tout branché.

Ses parents l'ont un peu bricolé ,

et quand il a une étincelle

il met le feu au paillasson.

Pour accrocher mon poème,

il est monté sur l'escabeau .

Il a plante le clou, pas trop droit ,

en se tapant sur les doigts.

Il est fier,

il a réussi à accrocher le tableau ,

le gentil petit fou Ludo .

Ludo le bricolo ,

a accroché au mur le tableau

dans le bureau du directeur Bruno ...

Amtealty Bougnen

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site