de fil en aiguille

 

 

Lundi 3 octobre 2011

je commence par quoi ?

Allons y pour :

bonne fête

en effet aujourd'hui nous fêtons les Gérard

je vais commencer par « bisouter » le mien de Gérard

puis je demanderais à Élisabeth de « biser » le sien Armelle pourra aussi fêter son Gérard

il me faut ne pas oublier Gaëlle

qui elle aussi possède un Gérard

voilà je crois avoir penser à tous les Gérard de Squiff

prénom très à la mode dans cette commune

cette fois

je ne vous demanderais pas le poids

des « dragérs » de squiff

l'ayant fait une fois

pour un jeu d 'un rallye touristique

je me rappelle les petits inconvénients du jeu !!!

§§§§§§

aujourd'hui c'est aussi

le défi 64 des croqueurs de mots

et Tricotine notre capitaine nous demandait :

Défi n°65  " de fil en aiguille "



Prenez dans cet ordre:

du fil, une ou des pelote(s), du tissu, des perles, du coton,

un ou des bouton(s), , un ou des (s), un patron,

un peu d'imagination, un outil tranchant de votre choix

et une ou des aiguille(s)

Vous écrirez un texte sous la forme qui vous plaira

en utilisant l'outil tranchant

en respectant l'ordre des mots imposés (en gras)

qui n'a strictement rien à voir de près ou de loin

avec la couture ou le tricot !!

de fil en aiguille

Il était une fois,

tout là-haut sur un toit,

couvreur.gif

 

un couvreur qui traçait

et dessinait son toit ,

avec son fil d'aplomb et sa craie .

Sans n'avoir l'air de rien et tout en cadence ,

son pt'it trait prenait de l'importance.

Une ardoise s’agrippait à sa sœur.

Elle s'y collait avec bonheur,

car le petit couvreur,

y mettait tout son cœur.

Le p'tit couvreur distrait

sa p'tite pelote de corde à tracer ,

corde.gif

 

partit se cacher , juste pour s'amuser,

dans le seau du maçon.

Le bout de tissu marron

chiffon-w.jpg

 

 

qui « pendouillait » sur l' échelle

s'éprit d'elle .

Le maçon chantait

images-1.jpg

 

et la voix de l'homme s'envolait,

pour se poser telle des perles de rosée,

sur la cheminée.

Et de toit en maison,

de couvreur en maçon,

d’échelle en ritournelle ,

la chanson ,le chiffon et la pelote prirent leur envol .

Dans leur course folle,

les belles tombèrent dans les champs de coton,

et le chiffon au milieu des boutons d'or tous ronds

et des champignons mignons.

De rue en quartier ,

de ville en village,

sautant d'échafaudage en échafaudage

les deux belles se mirent à chanter,

à danser la danse des dés à jouer,

se moquant des patrons grognons

des cochons couleur bonbon

et du chiffon marri ,marron .

De chantier en chantier,

tous les corps de métiers,

sous le soleil

trouvaient tout naturel

de rentrer à leur tour dans la danse.

Les bouchers et les bûcherons

sharon-boucher.jpg 7179420c.gif

 

chantaient et travaillaient en cadence.

Les uns tricotaient avec des aiguilles de pins,

des refrains plein d’entrain .

Les autres découpaient au couteau,

tête et jambonneaux.

Tout le monde chante

comme le couvreur, le maçon,

le boucher, le bûcheron,

la pelote , le patron,

les dés, les boutons,

 chacun apporte son bonheur ,

sans rancœur

la vie est encore plus belle

que ma p'tite ritournelle !!!

amtealty

je me suis inspirée de la chanson du maçon

pour écrire ce texte La Chanson du Maçon

p358.jpg

 


Paroles: Maurice Chevalier et Maurice Vandair. 
Musique: Henri Betti 





Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 03/10/2011