les religieuses et le couvent

les religieuses

 

quatre

 

jeunes

 

filles

 

de

Squiffiec

 

et

 

des environs

 

  firent leurs voeux 

 

en juillet 1995

 

afin de devenir

 

religieuses

 Mais aux dernières nouvellles aucune des quatre n'a respecté ses voeux

 Il paraîtrait  que  Soeur Isa a eu deux enfants

 Tandis que Soeur Dolores   se serait mariée avec le sieur Bruno et que de leur union serait nés deux garçons

 Soeur Corinne vit dans le péché depuis quelques années et elle a mis au monde un nain et une princesse

 Elle s'est exilée à Carrières Sous Poissy en région parisienne

Quant à soeur Patricia elle se fait passer pour une sage- femme ceci apres s'être mariée, avoir à maintes reprises déménagé et surtout avoir enfanté trois fois

 Ainsi va la vie des religieuses de Squiffiec

 Du coup le couvent est fermé

  Rappellons  cependant que  c'est le curé qui a commencé  à fauter

 C'est un prêtre ouvrier (gendarme)

 Il est marié,  a eu quatre gamins

et va être prochainement grandpère

 la religion n'est plus du tout ce qu'elle était!!!!

 

 

 

 

 

3 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Commentaires (3)

1. jill bill 07/04/2010

Et que dire de la chanson que je découvre à l'instant (manipulation souris sur ce titre et soudain la musique des religieuses apparait... surprise!) Si c'est ça qu'on chante au couvent, Dominique nique nique se retourne dans sa tombe !!! Vrai que la religion n'a plus le culte d'antan !!!! Eh ben... bonsoir A signé ton coucou sans voix

2. amtealty 28/03/2010

et crois tu qu'on devient bonne sœur de mère en fille
de sœur en sœur!!!!!!
j'ai mis un temps avant de trouver pourquoi les nonnes étaient amoureuses de john
oh t'es trop forte!!
je ne dévoile pas le secret faut laisser les autres chercher!!!
bisous des côtes d'armor

3. jillbill 28/03/2010

C'est bien connu amtealty on devient curé de père en fils !!!! Ho ho ho... pardon m'sieur l'curé ! Et les nonnes sont toutes amoureuses de John ! Le cul-te pour le saint esprit se fait rare... Bien à toi mèregrand signé cas JiBi

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau