Contexte moyenâgeux

Contexte moyenâgeux

 

Petit Pierre ramasse des pierres

Par paire avec son père malade

Elles ont du mal à rentrer dans la malle

Remplie à ras-bord, roulent par dessus-bord

Sur le sol en note de sol

Qui ô rayent l'oreille

Galets pas légers tels la pomme de pin

Ou la mie de pain,

Ils tombent et réveille dans la tombe

Le mort qui se mord

Les dents en dedans...

La grosse reine en carrosse à rennes

Et son laid laquais blanc comme lait

Roux comme un écureuil faisant la roue

Sur la voie hausse la voix,

Si seulement elle était passé plus tôt plutôt

Qu'à cette heure là il n'y eut de heurts

Mais ce thon monte le ton

Son sein déborde nom d'un saint

De son corsage en nage

Pluie de mots insultants tel un sultan en maux

Et puis d'un coup de cou

Ignore avec dédain ce qu'elle prend pour des daims

Ses serfs qui ne sont point non plus des cerfs...

Cruelle reine fouette ses rennes

Jusqu'au sang et s'en va sans

Un regard pour Pierre qui ramasse des pierres

Anne sa sœur et son âne

Ses pauvres mets met sur la nappe trouée...

Bas les pattes avec les pâtes !

Chacun, même le sot Marceau, aura son morceau

Puis elle pousse du pouce

Une modeste part de quatre-quarts

Fin de leur faim pour ce soir

Demain reviendra sans drap, sans feu

Sans le sou, sous la table le chien,

Le père compte sur le comte

Pour la pièce lui jeter dans la pièce

Un mauvais thé en échange de ses bontés...

JILL BILL


1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. inconnu 24/09/2015

quelle horreur ! mais y a de tout dans ce monde ...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau