intermezzo

Intermezzo

 

Qu'il est doux dans la brise

Mains dans le dos éprise

De mon lopin de terre

De le parcourir l'œil point en verre

A l'aube toute en rosée

Perles dans la toile d'araignée

Elle s'éveille

A un autre soleil

Ma terre, mon paradis

De feuilles en fleurs en fruits

A l'été des bêtes à bon dieu

Des abeilles, des papillons soyeux

Des carpes japonaises hier

Engourdies dans les eaux froides de l'hiver,

Salut à toi merle siffleur

La rose m'ouvre son cœur

La gargouille de la fontaine charmante

Mon ouïe enchante

Lorsqu'en passant par ici

Elle m'offre son doux clapotis...

La table et les bancs de pierre

Invitent à ne rien faire

Si ce n'est boire un thé au jasmin

Dehors au jardin

Et relire les fleurs du mal nus pieds

Le chat pour fidèle amitié

Et ne plus entendre la Maison de Dieu

Sonner la demie et l'entière aux cieux...

Baignée d'insouciance et de fraîcheur

A l'ombre du saule-pleureur

Je suis si bien

Au milieu de mon lopin

Oasis quand revient la saison belle

Et ses nids d'hirondelle,

De l'azur bleu par-dessus mon toit

Et puis toi

Mon amour du dimanche

Que je patiente dans ma robe blanche

Au jardin secret de ma vie

D'une autre épouse l'infidèle mari...

JILL BILL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire