à bicyclette par jill bill

A bicyclette

 

Un volcan islandais se réveille...

Dans les aéroports chagrin

C'est la pagaille sans pareille

Paralysie sur le tarmac européen,

Les usagers mâchent et remâchent

Leur rancœur cloués par la pollution

Au plancher des vaches

Il n'est que peu de solution

Pour l'envol

D'un retour chez soi, son monde

Ce cher natif sol

Dont ils ont soudain nostalgie profonde

Paulette et moi pardi

Sur nos grinçantes bicyclettes

Avec six sous en poche nous n'avons d'autre souci

Que de rouler au ras des pâquerettes...

Jill BILL

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau