le captif

Le captif

 

De l'autre côté du mur Martin

Je sais ce que j'ai perdu

Ton estime et ma liberté fils

J'ai joué au voleur, à l'assassin

Demain je serai pendu

A la potence de la Justice

Derrière les quatre murs

De la cour aux barbelés, loin de la foule

Entre le curé et son bréviaire

Les notables en murmure

Et le bourreau en cagoule

J'irai vers

La corde de la sentence

Et par-dessus les murs noirs

Sur le plus haut échelon

Mon regard porté sur l'aube de silence

Cherchera ton regard

Au loin par-delà ces murs de prison

Sois fort, droit, honnête

Martin mon fils évite la cage obscure

Et leurs barreaux pour vils détenus

Là où la vie ne se rêve plus que dans la tête

Là où la vue se cogne à de hauts murs

Derrière je sais ce que j'ai perdu...

 

Jill Bill

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. jill bill 13/04/2010

Gudule et le captif te remercient... signé ta p'tite JB

Ajouter un commentaire