il ne se passera rien pour moi

 

Il ne se passera rien pour moi !!!

 2fktjivc-1.jpg

« Il ne  se passa rien, ou à peu près l’équivalent de rien,

pendant  plusieurs semaines ;

et puis, un matin »…

Un dimanche matin après la messe de la pentecôte,

le garde champêtre tapa  les trois coups de tambour

et  annonça la nouvelle !!!

« : Au mois d’août de cette année,

pour le pardon de la saint Gildas, à Squiffcity

Il y a Guy qui va prêter son champ,

à des gars pour faire une rave party !!! »

La foule  attroupée comme à son habitude

sur la place de l’église n’en croit pas ses oreilles !!!

Certains en restent pétrifiés,

d’autres se gaussent de voir la tête des bigotes…

Ce sont les jeunes qui savent !!!

Les jeunes bénévoles qui organisent !!!

Ils en ont marre de l’harmonie municipale

et du juke-box de la mère Boulard,

Ils sont mignons ces braves petits gars !!!

Ils préfèrent la musique pop !!

Ils savent que dans ce genre de concerts,

faits pour les pas- nerveux,

On fume de drôles de clopes, 

des « butunes » que l’on ne trouve pas chez la mère Cordier !!!

Ils savent qu’avant,

il  y avait les vieux assis sur des bancs,

 qui buvaient du pinard tout le temps.

Mais que  c’est fini le temps des overdoses au gros rouge et au calvados.

Maintenant nos jeunes, ils fument un pétard avec Edgard,

ils écoutent de la musique cool,

en donnant  à manger aux poules, dans la cabane à Raoul !!!

Il y a même Philibert qui au milieu de son champ de maïs,

a planté quelques petits pieds de cannabis !!!

Pour la rave-party, c’est petit Louis le facteur qui  jouera au dealer !!!

Au pardon, il y aura au tir à la carabine, le gars Gérard,

 qui leur fera gagner des pétards !!!

Boum !!! Boum!!! dans  le champ de patates !!!

Ça sent le hachis parmentier ce truc !!!

Et puis il y a moi, qui attends le pardon sans motivation!!!

Je ne fume pas, je ne bois pas, je ne tire pas,

 je ne me drogue qu’au  chocolat !!!

Que vais-je faire ce jour-là ?

Je préfère les sucreries et les bisous de ma cane à bises,

plutôt que les pétards d’Edgar

et que le cannabis de Maurice !!!

 A chacun son truc et ses choix,

« Mais j’ai toujours fait mes choix  à l’intuition uniquement ! »

Amtealty Bougnen

images-214.jpg

 j'ai écrit ce texte pour

Jeu de lénaig : le jeu consiste à inventer une petite histoire entre deux citations, une de début et une de fin, les deux sont à reprendre dans son propre récit.

On choisira l'une ou l'autre proposition, ou encore on prendra une phrase de début d'un des extraits et une phrase de fin d'un autre, comme on voudra ! Si ce n'est pas clair, je tâcherai d'expliciter ! En fait, même si on ne fait pas exactement cela, je n'en voudrai à personne, du moment que le récit est amusant, ou captivant, ou les deux.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 23/08/2012