adam et eve

Adam et Eve

Avant qu'il ne morde dans la pomme

Faible Adam d'homme

Dieu lui emprunta une côte

Et avec offrit à son hôte

Sa moitié, une femme

Un présent telle une gemme

Eve la belle

Qui serait celle

Avec qui il partagerait sa vie

Sa couche sa mie

Yeux grands ouverts, bouchée bée

A la vue de la créature de conte de fée

Adam aux anges conjugua le je en nous

Elle et lui amoureux fous

Au paradis sans souci en somme

Sauf un... La pomme

Fruit défendu sous ces cieux

Ils pouvaient tout cueillir au mieux

Mais ne faire que passer poing fermé

Sous le pépin en pommier germé

Hélas le serpent en diable

Nullement fiable

Fit capoter leur existence de satin

Et sur Terre le couple pécheur fut jeté au matin

La suite c'est vous, c'est moi

Pauvres descendants du péché ma foi !

Jill Bill

 

  

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site