l'église de squiffiec

PATRIMOINE de SQUIFFIEC

l'église Saint-Pierre et Saint-Paul (XV-XVIème siècle), remaniée aux XVIIIème et XIXème siècles. Elle doit, semble-t-il, sa fondation au prince de Guémené (d'après une déclaration en date de 1695). Elle comprend une nef avec bas côtés de sept travées et un choeur. L’église, qui datait du XIVème  siècle, mais avait été déjà très modifiée au XVIIIème siècle, a été presqu'entièrement reconstruite au XIXème siècle, tout d'abord de 1842 à 1850, puis de 1870 à 1889, époque où la nef et les bas côtés ont été reconstruits en conservant les grandes arcades du XIVème siècle, enfin en 1899 année en laquelle la nef fut augmentée d'une travée vers l'occident et le clocher édifié. Ces derniers travaux furent exécutés par M. Alexandre sur les plans de M. Morvan (R. Couffon). Les arcades datent du XVème siècle. L'église porte, sur l'un des pignons, la date de 1707 et la date de 1733 (dates de restauration). Le clocher, oeuvre de l'architecte Morvan, date de 1899. Le dallage de l'église est formé d'une quantité de pierres portant des inscriptions et des armes effacées. Le retable du maître-autel, en bois polychrome, date du début du XVIIème siècle. L'Adoration des Mages et le Couronnement de la Vierge, en albâtre, date du XVème siècle. Les deux bannières, en velours et soie, datent du XVIIème siècle [Note : Elles représentant l'une la Crucifixion et le Rosaire, l'autre la Crucifixion et l'Assomption. Elles proviennent de Plouaret et furent apportées à Squiffiec par M. l'abbé Julou, recteur]. L'église abrite une statue de Notre-Dame de Kermaria, en bois polychrome et datée du XVIIème siècle, qui provient, semble-t-il, de la chapelle de Kermaria-Lan. La statue en bois polychrome de saint Guénolé (H. 1,05 m) date du XVIème siècle : l'abbé est en chasuble avec une crosse dans la main droite et un livre fermé dans la main gauche. " Statues anciennes de saint Pierre, saint Paul, sainte Vierge de pierre venant de Kermaria, saint Guénolé, saint Iltud, saint Antoine ermite, saint Gildas (XVIIème), saint Bieuzy (XVIIème), saint Laurent, et, parmi les modernes : saint Yves " (R. Couffon). Les seigneurs de Bongoat possédaient jadis des prééminences dans l'église de Squiffiec ;

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/08/2014