la première rue à droite

LA PREMIERE RUE A DROITE

       

Il m'avait écrit.

Rejoins moi et pour cela:

« tu prends la première rue à droite »

Oui mais à partir d'où ?

Devais-je être déjà sur la nationale ?

Ou bien était- ce à partir du bourg ?

Moi qui avais déjà oublié,

la fenêtre ouverte,

la semaine dernière,

je ne savais plus où j'en étais.

Alors levée de bonne heure,

ce dimanche matin,

j'ai pris mon sac à dos,

j'ai fait les cent pas,

je ne savais toujours pas.

Puis je me suis décidée,

j'ai pris la première rue à droite.

Et là !!!!

J'ai découvert un magnifique petit bois

où Phil l'araignée avait tissé ses toiles

dans la rosée du matin.

C'était divin.

Puis j'ai marché encore environ dix minutes,

Repris une autre route à droite .

Oh !

Un petit chemin creux ,

se découvre à mes yeux.

Un vieil arbre se prend pour « l'arche » .

Il fait de son corps une voûte enjambant le chemin .

Un lierre « l'enguirlande » de partout.

Un petit oiseau siffle .

Un petit lapin déguerpit .

La nature respire

et fleure bon l'automne

qui vient d'arriver .

Encore des pas et des pas .

Et là au bout du chemin,

une cabane ,la cabane,

pas une cabane abandonnée .

Une cabane en bois,

avec une fenêtre et une porte ouverte .

Une cabane d où s'échappe une bonne odeur de chocolat chaud et de pain frais .

La vieille radio  chante: 

«  mais quand reverrais-je

de mon petit village... » de Ridan .

Et un murmure qui m'interpelle :

« je suis là »

Eh oui !

Il est là,

il m'attend .

Il savait que je le trouverais .

Que je n'aurais pas besoin de G.P.S,

pour le trouver lui .

Mon cœur me guiderait .

La première rue à droite,

m'y amènerais.

Voilà je vais passer,

une bonne journée à ses côtés .

Amtealty Bougnen

 

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. jill bill 11/03/2010

A moi mon amour m'avait dit deuxième à gauche, il faisait une brume à couper au sabre, je me suis perdue dans la forêt quand soudain une porte, de la lumière, je suis entrée sans méfiance... Depuis je porte le voile au couvent d'un "nonastère"... me voilà sœur au lieu d'être épouse à l'heure qu'il est !! Clin d'œil de JB à grandmère A plus chançarde...

Ajouter un commentaire