piege à belge

Piège à belge !

Un message par courriel

Tout rose tout miel

M'invitait... En voilà une bonne

En terre bretonne

Une douzaine comme les huîtres au pays de Bécassine

J'en restais sans bouche, sans voix ma cousine...

Squiffiec que je ne connais que d'une Eve

Amtealty la joyeuse sève

Qui fleurit ses pages de bonne humeur,

Pour cas JiBi quel honneur !

Dans ma guimbarde direction la côte sauvage

Je mis mon séant dont je tairai l'âge

Et en carton ma valise sans tralala

Celle prêtée par une amie Linda

Confiance qu'en ma vieille carte routière

Cinq jours plus tard et quelques misères

J'arrivais aux grilles du domaine

Défraîchie comme papier peint à l'ancienne,

Mes p'tits beurres mous, mon bouquet champêtre fané...

Ma prunelle hors orbite zieutait incrédule la propriété

Amtealty en robe vaporeuse de soie

M'accueillit à sa ferme digne d'un roi

Une splendide demeure, des annexes tant et plus

De la terre à perte de vue

Et moi qui avais imaginé un pavillon modeste

Muette, j'en fis de grands gestes...

Après effusions de bon aloi

Amtealty me prit amicalement par le bras

M'amena à une luxueuse chambre

Un valais en gilet ligné noir et ambre

Porta ma pauvre valise esquintée

Je lui glissais la pièce, il releva le menton offusqué

Me fit couler un bain mousseux

Je me décrassais des traces du long voyage aventureux !

Le soir pour le dîner l'effort je fis

De porter le kilt couleur locale m'avait-on dit

Gérard son époux vaquait à ses affaires

De blé à l'autre bout de la terre !!

Son domestique Jacob, évadé de la cage aux folles, un rien efféminé

Nu sous le blanc tablier

Nous servit de la fesse en veux-tu en voilà

Et du poulet seulement le foie pas bien gras

Jeanne la cuisinière, cent vingt-deux printemps

Aveugle jetait les beaux morceaux aux allemands

Les chiens dodus du domaine...

Je perdis dix kilos en moins de deux... semaines !!

Le lendemain et les jours d'après

Toutes les peines en tablier me furent allouées

Matelassage de box d'écurie, balayage de cheveux de chevaux

Cueillette d'œufs, ramassage de bigarreaux

Ou vice et versa... eh oh

Engraissage de pourceaux

Découpage de moutons aux ciseaux ( A ongle !!)

Ramonage de clapiers aux mille lapereaux

Curetage de la mare aux crapauds

Vendus comme cuisses de grenouille, rôôôôôôôô !!

Tuage et plumage de canards d'eau

Nourrissage de féroces crocos

Comptage de cosses de cocos

Blinquage de la serre aux escargots

Extractionnage manuel de semence de taureau

Pissage de lait de vache recueilli en seau

Biberonnage de veaux

Arrosage de jardinières à pavots

Dont j'extrayais l'opium, trafic sous le manteau

Elagage de fraisiers montée sur escabeau

Etêtage d'artichauts

Quoi d'autre... veillées de vêlage de poules D'O

Des Emmanuelle à cou nu sans jabot

Vernissage rouge de sabots

D'ânesses coquettes au sourire à la Fernandel côté idiot

Vers la fin de mon séjour aux fers

Il me restait encore à faire

La lessive de l'année dernière... à la rivière

Le beurre pour la fabrication fermière

De 2010 galettes... fête paroissiale ultime galère !!

Squiffiec vous avez dit Squiffiec ma chère

Amtealty vous avez dit Amtealty l'amicale fermière,

Ah crénom ! Même la mine

Me donnerait meilleure mine !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau