croix de bois croix de fer

Croix de bois croix de fer.....

 

S'en allant cueillir la morille

Maryline une vieille fille

Légère et court vêtue

Pour ne point dire à moitié nue

Rencontra une adorable grenouille

Au hasard de sa vadrouille

Ingénue, naïve à quarante années

Croyant au bon dieu et aux contes de fée

Elle s'agenouilla à la souche

Bée la bouche

Et se mit à zieuter la bête

A lui faire même la causette

Se pourrait-il que l'animal

Après doux baiser buccal

Se change en prince charmant

Soupirait-elle en rêvant

Qu'elle était attendrissante la belle

De naissance naïve, voyez les séquelles

Béate telle une gamine

Devant une vitrine

De Noël... Alors me tenant cachée au loin

Je l'ai vue lui faire un patin

Diantre ! Me croirez-vous si je vous dis

Que la tentative a réussi, mais si !!

Certes un rien bricolé le prince

Mais avec une bonne paire de pince

Et des doigts féériques

Faute de baguette magique

Elle s'en sortira la Maryline comme personne

Je l'ai même entendue l'appeler Frank John...


 

Je vous ai dit toute la vérité

Mon ami Pinocchio peut vous le confirmer !!

 

Et que dire sur cette défunte princesse débile

Nourrie aux contes de fée bien trop beaux

Cherchant l'amour à la marre aux crapauds

Dévorée par un cousin de not'Basile... !!

jill bill

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site