la lune blanche

 

La lune blanche

 La lune blanche

Luit dans les bois,

De chaque branche

Part une voix

Sous la ramée...

 

O bien-aimée.

 

L'étang reflète,

Profond miroir,

La silhouette

Du saule noir

Où le vent pleure....

 

Rêvons, c'est l'heure.

 

Un vaste et tendre

Apaisement

Semble descendre

Du firmament

Que l'astre irise...

 

C'est l'heure exquise.

 

Paul Verlaine

Poète français

Né à Metz en 1844

Décédé à Paris en 1896

 

Qui ne le connait...

Alors juste une anecdote,

Le lendemain de son enterrement

Plusieurs quotidiens relatent un événement curieux

Dans la nuit qui a suivit les obsèques

La statue de la Poésie, au faîte de l'Opéra

A perdu un bras qui s'est écrasé avec la lyre qu'il soutenait

A l'endroit où le corbillard de Verlaine venait de passer...


2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. sirinesoussou 15/05/2013

[url][/url]looooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooool:poop:loooooooooooooooooooooooooool:

Ajouter un commentaire