jeudi 28 mai et si on chantait

Bonjour, ma cousine.
Bonjour, mon cousin germain.
On m'a dit que vous m'aimiez,
Est-ce bien la vérité ?
Je n'm'en soucie guère.
Je n'm'en soucie guère.
Passez par ici et vous par là,
Au revoir cousine, et puis voilà !

Bonjour, ma cousine.
Bonjour, mon cousin germain.
On m'a dit que vous m'admiriez,
Est-ce bien la vérité ?
Je n'm'en soucie guère.
Je n'm'en soucie guère.
Passez par ici et vous par là,
Au revoir cousine, et puis voilà !

Bonjour, ma cousine.
Bonjour, mon cousin germain.
On m'a dit que vous m'regardiez,
Est-ce bien la vérité ?
Je n'm'en soucie guère.
Je n'm'en soucie guère.
Passez par ici et vous par là,
Au revoir cousine, et puis voilà !

Bonjour, ma cousine.
Bonjour, mon cousin germain.
On m'a dit que vous m'aimiez,
Est-ce bien la vérité ?
Je n'm'en soucie guère.
Je n'm'en soucie guère.
Passez par ici et vous par là,
Au revoir cousine, et puis voilà !

Chantons pour les Germain puisque c'est leur fête  aujourdhui.

Et le temps me direz vous,

un peu moins froid car il n'y a pas de vent, mais toujours pas terrible. 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau